Moins, mais mieux ! Comment faire ?

Avant de t’inviter à lire la suite de cet article et donc de répondre à la question  » COMMENT FAIRE ? » Découvre la définition du MINIMALISME ?

Le minimalisme est un courant de l’art contemporain, apparu au début des années 1960 aux États-Unis, en réaction au lyrisme pictural de l’expressionnisme abstrait et en opposition à la tendance figurative et ironique du pop art. Le minimalisme est l’héritier du modernisme, et plus particulièrement du Bauhaus.

Source : Wikipédia

 

Loin d'être minimaliste il y a neuf ans, aujourd'hui il m'est indispensable !

green leafed plant on clear glass vase filled with water

Mon moi d’avant était clairement consumériste et penser qu’avoir était être. Je pensais que posséder me permettait d’exister. Jusqu’au jour où… ma vie en avait décidé autrement.

Les changements s’opèrent souvent grâce à un élément déclencheur. C’est ce qui c’est passé pour moi. Comme un grand panneau STOP devant moi. Impossible de continuer mes tournées shopping du samedi, de continuer ma collection de d’accessoires et notamment de chaussures ! Avis au fan d’escarpins, bottes, bottines, espadrilles et compagnies…

La prise de conscience à suivi rapidement cet arrêt de consommation non réfléchie !

L’action qui m’a véritablement bousculé fût le tri par le vide. Désencombrement, enlever tout ce dont je n’avais pas besoin. Pièce par pièce. Je me souviens avoir commencé par la cuisine. Avoir eu peur de tout ce qui était soudainement passé de mes placards au milieu de la pièce !

Je ne le savais pas encore, mais j’appliquais la première phase de la méthode Marie Kondo.

Chaque recoin de la maison a été vu et revu. Je fais d’ailleurs le point une fois par an, car malgré tout mes efforts pour éloigner les objets inutiles de mon intérieur, ceux-ci trouvent la faille !

Les enfants notamment.

Ma vie dans une valise

Quand on commence à désencombrer, tout devient bien différent et l’on voit les objets sous un autre angle. Vouloir toujours plus grand pour pouvoir encore posséder plus. Plus grand, toujours plus ! J’ai appris à déconstruire le fait de posséder.

Cela prends du temps, car moi-même j’ai eu peur. Peur de ne plus avoir mon identité. Peur d’être frustré de ne plus consommé, de ne plus avoir. J’ai réalisé que j’achète aujourd’hui ce qui m’est nécessaire. Et depuis je suis libre ! Une liberté que je ne pensais pouvoir atteindre.

Je pourrais mettre ma vie dans une valise si l’on me le demandait. Et toi ?

minimalist photography of open door

Je t’invite à regarder autour de toi, observe …

80% de ce qui t’entoure est non nécessaire. 

Les bienfaits du minimalisme sont nombreux

  • gain d’énergie
  • gain de temps
  • gain d’argent

Alors as-tu envie de garder les 80% qui encombre ton intérieur ? Ton espace mental ?

Le minimalisme est un espace bien plus grand que nous pouvons le penser. Il ouvre les possibilités d’une autre vie, d’une autre façon de consommer, d’une autre mentalité.

Le minimalisme ouvre l’une des portes vers la liberté !

La chaîne de podcast

Laisser un commentaire